La musique Persane

La musique en Iran

Les Iraniens sont de grands amateurs de musique et au cours de leurs 2500 ans d’histoire, ils ont développé non seulement une musique très particulière, mais aussi de nombreux instruments de musique, dont plusieurs ont été les premiers prototypes des instruments de musique modernes d’aujourd’hui.

Les premières références à des musiciens en Iran se trouvent à Suse, au 27e siècle avant J.C. La plus ancienne représentation d’instruments se trouve sur ​​le relief élamite de Kul-e Ferawn. Une coupe en bronze gravé de Lurestan au Musée national d’Iran à Téhéran. Les reliefs Assurbanipal (626 avant JC) dans le British Museum montrent egalement des musiciens de Suse. D’autres sculptures en relief et des peintures encore existantes, représentent des instruments tels qu’ils sont aujourd’hui, sauf que certains, comme la harpe vu sur la Taq-e Bostan près de Kermanshah, ne sont plus utilisés.

La musique continue à jouer un rôle important dans la vie des iraniens. L’histoire musicale est bien documentée det l’on retrouve de nombreux xemples au travers des fresques safavide du Tchehel Sutun à Esfahan. Un renouveau majeur de la musique persane a eu lieu lors du règne de Nasser od-Din Shah (mort en 1896), qui commandait la Maison de l’artisanat, un centre où tous les artisans importants pouvaient être réunis pour la fabrication et la commercialisation de leur instruments.

Comments are closed